mardi 16 mai 2017

Une lueur réduite en poudre

Je suis passé dans une forêt de bambous qui avaient près de cinq mètres de haut. Merveilleuse sensation d'irréalité, l'ombre et la lumière, la terre d'un rose crémeux, la jungle et l'espace, une lueur tamisée, réduite en poudre, un silence, des couleurs d'un autre monde. Henry Miller, 29 janvier 1941, p.291.
Une lueur réduite en poudre, 60x60, 2017.
Pigments, vernis, liants, mortier, encres...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire