vendredi 13 mai 2016

Mes deux mouvements

Les autres jours, j'ai ce que Colette appelle le mouvement ralenti par la pensée, mais les jours de danse, ma pensée est étouffée par le mouvement. Sans ces deux mouvements, la vie s'éteint. Je veux les deux -rapides et beaux. Anaïs Nin, 7 octobre 1927, p.1026.


                                                  Mes deux mouvements, 50x50, 2016.
Acrylique, encre, liant, medium, mortier, vernis...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire