mercredi 18 mai 2016

A la lueur des lampes

Dans l'atelier, le soir, à la lueur des lampes. Je viens de donner à Hugh un vrai spectacle de danse - tour à tour danseuse de comédies musicales, ou danseuse espagnole, ou japonaise, ou autre. Je l'ai fait rire avec mes imitations caricaturales. Un châle, un éventail, une rose, quelques pas hésitants, des talons qui claquent sur un rythme saccadé (...). Anaïs Nin, 29 juillet 1926, p.948.


À la lueur des lampes, 50x50, 2016.
Acrylique, pigments, encre, liant, mortier, papiers, vernis...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire