samedi 26 décembre 2015

La marée jamais ne se retire.

" Si je regarde dans mon cœur, je ne lis que tristesse. Je sais reconnaître la joie, la douleur ou la déception, mais je suis incapable de les maîtriser. Toutes ces impressions me transpercent, me tourmentent. La marée monte toujours et jamais ne se retire." Anaïs Nin, 14 novembre 1921, p.693.

La marée jamais ne se retire, 50x50, 2015.
Encres, acrylique, liants, colles...
 
Détails
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire