Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2013

Panoramique Rafle 44

Il n'y a pas d'Histoire sans subjectivités ?

Les sources de plus en plus nombreuses ont contrairement à mon a priori de départ brouillé les pistes.
Peu d’éléments de cet attentat, de l'incendie, des représailles qui ont suivi, se recoupent.
Nous sommes sûr qu'il s'agissait bien du 8 mars 1944, que les F.T.P.F ont revendiqué l'attentat, que les Allemands étaient rue Montlosier, qu'il y a eu incendie et que les (ou la ?) grenade(s) ont été lancées de la Poterne. Pour le reste, de l'approximation dans les chiffres voire des contradictions (arrestations, déportations, morts et blessés allemands, nombre de passants victimes des balles allemandes...).
Il semble logique que les témoins n'aient pas vu ou ressenti les mêmes choses. D'une part car cela s'est passé très vite,  d'autre part parce que c'était traumatisant. La mémoire peut déformer à notre insu mais il se peut aussi que chaque sensibilité absorbe différemment de semblables évèneme…